loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home

Interview de Viktor Vincent : Rendre possible l'impossible ! (2/2)

« Back

 

(MB) 2019 - Viktor Vincent

 

Suite et fin de l'interview

 

Certaines expériences que vous faites dans les émissions d'Arthur sur TF1 seront-elles reprises dans votre nouveau spectacle ?

Oui, il m’est arrivé de faire des choses d’abord sur scène et de les faire ensuite chez Arthur ou ailleurs, et inversement. Dans Diversion par exemple (l’émission Diversion sera diffusée sur TF1 le 08/02/19, NDLR) j’ai pris beaucoup de plaisir à y participer il y a quelques jours et les réactions ont été très très bonnes.  J’ai réalisé une expérience que j’aime beaucoup avec des cloches que je pense reprendre dans mon nouveau spectacle, mais ce n’est pas encore certain. On travaille actuellement dessus, il en est encore au stade de l’écriture pour le proposer à Paris en octobre prochain.

Alors puisque l’on parle d’écriture, vous avez écrit des livres sur le mentalisme. J’ai lu avec beaucoup d’attention le vôtre, Les secrets du mentalisme en livre de poche, qui ressemble à un grimoire, et le chapitre sur la mémoire et le palais mental est tout à fait instructif !

Évidemment tous les exercices sur la mémoire existaient avant moi, je me suis donc demandé ce que je pouvais apporter de plus. Il y  a un chapitre sur les statistiques que j’ai appelé "Comment battre le hasard" par exemple, j’ai essayé de le simplifier au maximum tout en employant les vrais mots. J’ai tenté dans ce livre sur le mentalisme  de rendre les choses le plus ludique possible, et de vulgariser tout cela pour que les jeunes et les moins jeunes puissent comprendre rapidement, facilement et avoir des outils pour tout de suite s’amuser comme sur le palais mental sur les associations d’idées. Je me souviens de m’en être créé un la première fois à 12 ans et à cet âge là on apprend vite, on est une vraie éponge. C’est quelque chose qui m’a suivi depuis et que je transmettrai à mes enfants.

Et dans la vie de tous les jours, vous vous en servez ?

Tout à fait ! Pour retenir un numéro de téléphone, un code, une adresse…Il y a quelque temps  j’étais à Montréal et je suis revenu sur un lieu que j’avais fréquenté l’été d’avant. Une amie qui m’accompagnait voulait se rendre aux toilettes.Je savais qu’il y avait un code pour s’y rendre dont je me souvenais encore les chiffres : 4627, sauf s’il avait été modifié, bien sûr. Elle y va. Le code était similaire. Elle se demandait comment j’avais pu m’en souvenir 6 mois après !

Grâce à votre méthode !

Oui, parce que j’avais utilisé ce procédé mémo-technique.

J’ai été surpris d’apprendre que vous donnez aussi des conférences dans les entreprises. Le développement personnel passe aussi par le mentalisme ? 

Le mentaliste est un art du spectacle. Je pense que cela doit le rester comme tel, et je ne fais pas de développement personnel quand j’interviens dans les entreprises. Je parle de ce que j’appelle "le changement de point de vue", et même d’idée. En tant que mentaliste, mais aussi en tant qu’artiste et metteur en scène, je regarde les choses différemment. J’essaye de montrer les bénéfices de ces changements et je prends des exemples très précis dont vous en retrouverez certains dans le livre Les secrets du mentaliste et également dans le précédent (Les carnets du mentaliste aux éditions Larousse, NDLR).

Dans vos conférences, vous évoquez le partage, la cohésion, la motivation,  l’innovation. Ce sont d’après vous ces éléments qui ne sont pas assez pris en compte pour atteindre une performance collective satisfaisante ?

Oui…et j’utilise aussi mes expériences pour que les gens une fois sortis de mes conférences aient  l’impression de s’amuser, d’avoir appris des choses pour les utiliser directement, et qu’ils se sentent galvanisés en ayant cette sensation que tout est possible ! De cela j’en suis convaincu… J’avais un ami à l’université qui adorait la peinture, et qui s’est mis au défi de peindre en prenant des cours. Il a reproduit en fin d’année une nature morte comme on en faisait au XVIIIe siècle, qui pour moi n’était pas très intéressante, mais techniquement très complexe parce qu’il y avait des drapés, il y avait les reflets d’un jambon fumé tranché que l’on voyait se refléter sur du cristal, c’était magnifique ! Il s’était donné les moyens d’apprendre la technique et de réussir à faire ce genre de peinture très difficile.  Il aurait pu se décourager, mais il est allé au bout de son idée de peindre. S’il y arrive, vous pouvez y arriver vous aussi ! Mais peut-être que la différence est que votre passion n’est pas égale à la sienne, et pour lui c’était juste une question de volonté.  Après si vous avez envie de courir le 100 mètres en moins de 10 secondes, là il faut aussi des aptitudes physiques, mais pour tout le reste je pense que l’on peut faire ce que l’on veut…

Mais est-ce qu’un club de football par exemple, ou des sportifs  vous ont-ils déjà contacté pour les aider dans leur quotidien? 

Non, mais ce serait une bonne idée ! (Rires.) En revanche il m’est arrivé de rencontrer des directeurs d’entreprises, et parfois de très grandes, qui quoique très compétents à leurs postes, n’avaient pas forcément l’habitude de parler en public, et mon but était de les mettre en confiance en leur donnant quelques astuces. Je sais que beaucoup de comédiens le font, mais peut-être que ma façon de le faire est plus facile d’accès et plus ludique parce que le mentalisme permet cela, mais ceci dit il y a au moins une bonne année que cela ne m’est pas arrivé.

Vous préparez donc votre nouveau spectacle pour octobre, vous pouvez nous en dire un mot, ou c’est encore trop tôt ?

C’est un peu trop tôt, mais sachez que cela se déroulera dans les années 20.

Et pour finir, une question à laquelle vous auriez aimé répondre, et que je ne vous ai pas posée ?

Hmmm…Par exemple que pensez-vous du lyrisme tardif de Goethe ? Ce à quoi je répondrai : beaucoup de bien ! (Rires.)

Viktor Vincent, merci.

Merci à vous.

 

Propos recueillis le 24/01/19

 

Et pour aller plus loin :

Lien vers la 1ère partie de l'interview de Viktor Vincent sur Humanvibes

http://www.humanvibes.com/content/interview-de-viktor-vincent-rendre-possible-limpossible-1-2?ck=

Lien vers l'interview "Du Tac au Tac" de Viktor Vincent sur Humanvibes

http://www.humanvibes.com/content/interview-du-tac-au-tac-de-viktor-vincent?ck=

Site officiel de Viktor Vincent

https://www.viktorvincent.fr/

 

 Faites une expérience interactive avec Viktor Vincent ! Surtout soyez attentifs.ves !

Le livre de poche (2016) - Les secrets du mentalisme - Youtube

 

 

Vicktor Vincent éblouit Claire Keim et Guillaume de Tonquédec pendant l'émission AcTualiTy en 2017

AcTualiTy (2017) - France 2 - Youtube

 

Marc / Humanvibes

Publié le  07/02/19

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!