loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home

Interview de Sébastien Bernard (2/2): Présentez vos idées avec Hubstory !

« Back

 

MB(2019) - Sébastien Bernard - ZEPRESENTERS

 

Suite et fin de l'interview.

Une présentation réussie à 100 % est difficile à atteindre, mais quels sont les signaux qui indiquent pendant et après que cela a bien fonctionné ? 

Les comportements sont souvent irrationnels dès qu’il s’agit de prise de parole en public. Il y a ceux qui vont toujours être contents d’eux et ceux qui ne seront jamais satisfaits. Entre ces 2 extrêmes, il est à priori difficile de trouver des critères objectifs pour évaluer une prise de parole performante. "J’ai eu l’air à l’aise ?" "J’ai réussi à les faire rire ?", "Ils n’ont pas trop regardé leurs ordinateurs ou téléphones mobiles ?" "Ils m’ont applaudi ?"... Tout cela flatte l’image sociale mais n’est en aucun cas un indicateur fiable de performance. La mise en œuvre de la méthode HUBSTORY permet d’avoir des critères plus fiables et plus rationnels.

Comme apprendre à devenir un fin observateur du comportement du public dans la salle ?

En effet, la 1ère prise de conscience liée à l’application de la méthode est que ce n’est pas l’information que vous allez transmettre qui compte pour votre public, c’est ce que l’information va changer pour eux. Si votre but est de changer ce que les gens pensent, ressentent, savent, ou font, il est beaucoup plus facile de mettre en place des critères de succès directement observables. Si vous changez ce que les gens ressentent, vous le verrez dans leurs yeux. Si vous changez ce que les gens pensent, ils vous le diront. Si vous changez ce que les gens font, vous le verrez. Raisonner de cette manière permet aux orateurs de prendre le contrôle de leur présentation et d’évaluer de manière plus efficace l’impact de leur parole.

Alors, comment s’assurer de bien capter l’attention de son auditoire en toutes circonstances ?

Il est fréquent d’entendre les gens se plaindre de la qualité de l’attention qu’on leur accorde. Quand on ne se plaint pas du manque d’attention de son patron, on se plaint de celui des équipes. On voit de plus en plus d’articles traiter de ce qu’on appelle la guerre de l’attention. De fait, les téléphones mobiles et les ordinateurs sont une source de distractions qui dérange beaucoup les orateurs. Et c’est en voulant intégrer des outils pour gérer l’attention au sein de la méthode que nous nous sommes aperçus que c’était un faux sujet. En fait il est très facile d’attirer l’attention de quelqu’un, c’est pourquoi il est tout aussi facile de la perdre. Si vous voulez que les gens vous écoutent durablement, ce n’est pas leur attention qu’il faut capter, c’est leur intérêt. Dans son Ted talk Andrew Stanton résume en 3 mots l’attente du public vis à vis du storytelling : "Make me care". C’est tout l’enjeu de construire une bonne introduction ; si vous réussissez en quelques minutes, par votre regard, par votre avis, par votre empathie, par votre pertinence, à inciter votre public à prendre "soin" de vous, vous n‘aurez plus aucun problème d’attention. En fait vous avez tout intérêt à considérer que l’attention du public n’est pas un dû. Il est d’ailleurs toujours sain de se demander "Est-ce que je fais moi-même preuve de suffisamment d’attention vis à vis de mon public ?" et "Est-ce que je suis toujours digne de l’attention que je voudrais qu’ils m’accordent ?"

Parlez-nous du M.P.G (Minimum de Présence Garantie) ? Ce serait quelque chose qui devrait figurer sur toutes les feuilles de salaire ? (Sourire.) 

L’acronyme MPG pose souvent question. Rassurez-vous ce n’est pas une nouvelle cotisation qui s’applique à nos feuilles de paye !  Le Minimum de Présence Garantie est une approche de la prise de parole en public qui est née en même temps que le HUBSTORY. Quand nous avons commencé à travailler sur les fondations de la méthode il y a 6 ans, j’ai été surpris de voir que la promesse des formations et des coachings de prise de parole en public consistait à dire : "Vous aurez l’air à l’aise", "Vous n’aurez plus peur !" ou "Présentez vos idées comme Steeve Jobs". D’abord venant du théâtre, j’ai toujours considéré que le comédien qui n’avait pas le trac était un comédien dangereux. Parler en public n’est jamais anodin et le stress tant qu’il n’est pas inhibant est un excellent moteur. L’objectif n’est pas d’avoir l’air à l’aise mais de savoir gérer son stress afin de profiter de son effet mobilisateur sans subir son action inhibante.

Il est vrai que l’on entend souvent qu’il faut présenter à la manière de…

Il me parait totalement inconcevable de développer les compétences d’un orateur en lui expliquant qu’il va présenter comme quelqu’un d’autre. C’est exactement ce qui empêche de progresser beaucoup de monde et c’est tout le sens du Minimum de Présence Garantie. Nous avons créé une approche qui permet de poser un regard plus rationnel sur l’exercice de la prise de parole en public en créant une grille de lecture qui permet de s’évaluer et de déterminer des pistes de progression autour de 3 thématiques : les techniques d’expression pour renforcer la cohérence entre le verbal et non verbal, l’affirmation de soi pour identifier et muscler les traits de personnalité que vous exprimez à l’oral et l’objectif de présence pour mettre ses émotions au service de sa parole. Avec le MPG, les orateurs comprennent qu’une prise de parole performante ne consiste pas avoir l’air à l’aise mais à exprimer en toute circonstance une parole sincère et engagée.

Dans votre équipe, on retrouve Erik Tartrais qui est directeur de création et illustrateur. Là aussi, une bonne communication passe par le dessin au contenu humoristique et percutant ?

Les dessins d’Erik ont toujours marqué les esprits et représentent une part importante de notre identité de marque, que ce soit sur notre site internet ou sur nos supports de formation et de conférence. Ces visuels participent à favoriser la prise de conscience et l’apprentissage par l’humour, par la pertinence et, bien sûr, l’impertinence. Nul doute que le dessin qu’Erik publie toutes les semaines pour illustrer le ZE conseil du jeudi participe à l’accueil chaleureux que nos articles reçoivent. Cela dit, tout le monde ne peut pas bénéficier des dessins d’Erik sur ses slides et il est vrai que les visuels ont un effet bénéfique sur l’attention. On considère généralement que l’on retient 7 fois plus un message s’il est associé à une image. En termes de slide design, il est cependant important de prendre quelques précautions. 1) trop d’images tuent l’image. 2) une bonne image ne se contente pas d’illustrer un message mais d’en amplifier l’impact. 3) préférez des images plein format qui favorise l’immersion, la mémorisation et l’impact. 

Fiction. Une personne pense qu’elle aurait peut-être besoin de votre expertise. Elle ne peut pas se permettre de rater son allocution devant tous ses collaborateurs qui seront 300 à l’écouter attentivement. Que lui diriez-vous pour finir de la convaincre ?

80% de notre activité est du conseil stratégique : on nous contacte généralement pour la préparation d’une prise de parole à fort enjeu, appels d’offre, plans de transformation, demande de financement etc… nos clients ont le sentiment d’avoir beaucoup à perdre et ont besoin d’un accompagnement qui les rassure. Mais nous avons plus d’ambition que cela. La prise de parole en public est selon moi le seul exercice en entreprise où vous pouvez radicalement changer le regard que les gens portent sur vous. Le but n’est pas de réussir une prise de parole isolée mais de faire de votre parole un moment où vous révélez votre leadership, où vous activez chez ceux qui vous écoutent l’envie d’essayer, d’oser, d’expérimenter. La vocation du HUBSTORY et de nos accompagnements est de faire de chaque orateur un leader d’opinion. C’est à dire quelqu’un de référent dans son champ d’expertise que l’on invite et que l’on écoute parce que son avis compte.

Et pour finir, une question à laquelle vous auriez aimé répondre et que je ne vous ai pas posée ?

Ce ne serait pas une question, mais plutôt une histoire sur l'importance de la formation. Vos lecteurs à la fin de cette interview vont forcément se poser des questions : "Comment je me forme ? "Comment je forme mes équipes ? Où trouver le budget et le temps..." Et bien laissez-moi vous raconter une histoire... Un jour, un directeur financier se rend compte du coût de la formation dans sa société. Il va voir son directeur général, en lui disant ceci : Qu'est-ce que l'on va devenir si l'on forme nos collaborateurs, et qu'ils finissent par quitter la société ? Et le directeur général de lui répondre : Et qu'est-ce que l'on va devenir si on ne les forme pas et qu'ils restent !

Sébastien Bernard, merci.

Merci à vous.

 

Propos recueillis le 26/06/19

 

Et pour aller plus loin :

Lien vers la 1ère partie de l'interview de Sébastien Bernard sur Humanvibes

http://www.humanvibes.com/content/interview-de-sebastien-bernard-1-2-presentez-vos-idees-avec-hubstory?ck=

Lien vers l'interview "Du Tac au Tac" de Sébastien Bernard sur Humanvibes

http://www.humanvibes.com/content/interview-du-tac-au-tac-de-sebastien-bernard?ck=

Site officiel de ZEPRESENTERS

https://www.zepresenters.com/

 

Erik Tartrais, illustrateur, auteur de bandes dessinées, supervise l’ensemble des productions créatives et de slide design chez ZEPRESENTERS

  

©  Erik Tartrais                                                                                          ©  Erik Tartrais

 

Extrait de la conférence de Sébastien Bernard donnée chez Microsoft, lors de la 365 Battle organisé par l'IPAG

ZEPRESENTERS(2018) - IPAG MICROSOFT - Youtube

 

Qu’est-ce qu’un bon pitch ? Bruno Clément, co-fondateur de ZEPRESENTERS répond à la question sur la scène du HUBDAY Future of Work

HUB Institute(2019) - A vos marques, prêt…pitchez ! - Youtube

 

Marc / Humanvibes

Publié le 04/07/19

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!