loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home

Interview de Charles-Henri Ménival. Trois hommes en libraire !

« Back

 

 

MB(2019) - La Librairie Théâtrale - de g.à d. Guillaume Benoit, Charles-Henri Ménival, Rémi Delieutraz

 

Il s'est passé beaucoup d’évènements en France en 1852 sous l’avènement de Napoléon III. Il y eut notamment la création d’une petite librairie à Paris qui était consacrée au théâtre. Des auteurs pas encore renommés comme Georges Feydeau, Eugène Labiche ou encore Georges Courteline, y publièrent leurs textes… Gagnant assurément à être connus, Charles-Henri Ménival, Rémi Delieutraz et Guillaume Benoit ont repris la librairie, réunis par un amour commun du théâtre. Voici donc l’acte 1 scène 1 de la pièce "La librairie théâtrale, l’heureux retour !".

Après les trois coups, le rideau se lève accompagné d'une petite ritournelle jouée au piano. Sur scène, un guéridon. Deux chaises. On découvre alors Charles-Henri Ménival accompagné de Humanvibes…

 

Charles-Henri Ménival, bonjour. Tout d’abord, nous sommes très heureux de faire part à nos lectreurs.trices de la réouverture de la librairie théâtrale, sachant que le premier article de notre site Humanvibes en octobre 2013 était consacré au théâtre, et il y en a eu beaucoup d’autres depuis sur le sujet ! Vous êtes maintenant les heureux nouveaux propriétaires avec Rémi Delieutraz et Guillaume Benoit de la libraire théâtrale à Paris, sous forme de coopérative (SCOP). Ressentez-vous le poids de l’histoire à gérer cette librairie qui avait mis la clé sous la porte il y a peu ?

Effectivement, en nous portant acquéreurs de la librairie théâtrale nous sommes les héritiers d’une tradition. Elle existe depuis 1852, et en ce qui nous concerne nous comptons comme les générations de libraires qui se sont succédées dans ce lieu pour le faire vivre, apporter notre style, nos préférences, nos choix éditoriaux puisque nous sommes aussi une maison d’édition. C’est à la fois un défi d’être à la hauteur de nos prédécesseurs, et en même temps je pense qu’il est naturel, dans le cycle de ces activités, de passer de main en main tout en faisant perdurer l’esprit de la librairie théâtrale. 

                                                                                                      

  • "Je compare cela à une rencontre amoureuse,et je dis souvent que la librairie est une vieille dame                  

                                                                                                                                                                                        CHARLES-HENRI MÉNIVAL   

                                                                                                                                        

Donc cela était une évidence pour vous ?

Oui, et ce qui est un peu fou, c’est qu’il y a encore 3 ans je ne connaissais pas ce lieu alors que j’adore le théâtre, et c’est quand on m’a proposé de publier dans cette maison d’édition une pièce que j’avais écrite*, que j’ai franchi la porte de la librairie pour la première fois.  Maintenant je dirige cet établissement avec mes collègues ! Je compare cela à une rencontre amoureuse, et je dis souvent que la librairie est une vieille dame qui m’a séduite et qu’elle me propose de faire un bout de chemin avec elle…

Et votre pièce de théâtre s’intitule ?

Elle s’appelle Quiproquos.

Avant cela, quelles étaient vos activités à tous les trois ?

Je suis un peu touche à tout… J’ai fait du développement web, j’ai travaillé dans le domaine de la culture au CENTQUATRE, au Crous de Paris, j’ai une formation d’Administration culturelle à Sciences-Po, Rémi est libraire de formation et Guillaume a suivi une formation d’édition.

Vous avez donc créé la SCOP SARL Fantasio, ce nom est-il en rapport avec la pièce de théâtre d’Alfred de Musset de 1833 ?

Oui, absolument ! Ce n’est pas en référence à la BD de Spirou et Fantasio. C’est bien la pièce qui nous a inspiré le nom de Fantasio qui est un jeune personnage haut en couleurs, farceur, dans lequel on se reconnait ; qui au final est peu connu dans la tradition théâtrale.

Vous aussi, vous pourriez peut-être relater la reprise de la librairie théâtrale sous forme de pièce de théâtre !

Tout à fait ! Il y aurait une multitude de scénarios possibles. Nous rencontrons des personnages pittoresques comme de jeunes comédiennes qui veulent devenir des stars et qui nous racontent leurs déboires, les auteurs inconnus et frustrés qui viennent avec leur script que personne n’a lu, etc. tous les ingrédients d’un bon vaudeville seraient réunis ! [Rires.]

                                                                                                                  

  • "Comme anecdote, je pense aussi aux clés de la librairie qui étaient perdues ! "

                                                                                                                                                                           CHARLES-HENRI MÉNIVAL

                                                                                                                                  

Ce serait une bonne comédie effectivement !

Oui, et comme anecdote, je pense aussi aux clés de la librairie qui étaient perdues ! Le précédent propriétaire les avait données au liquidateur, qui croyait les avoir donné au commissaire priseur etc. Sans  pouvoir entrer dans le local, nous avons  passé plusieurs jours à chercher ces clés…

Cela ressemble au film de Laurent Baffie "Les clés de bagnole" ! [Rires.]

… Ah oui, cela me dit quelque chose ! [Rires.] On pourrait aussi tout à fait imaginer une pièce de théâtre comme "Le café" de Goldoni…

Comment vous répartissez-vous les rôles à la librairie?

Nous sommes complémentaires, Rémi Delieutraz est le libraire en chef. Il gère toute la partie magasin, le réassort, l’accueil des clients, les livraisons, etc. De plus, il a une excellente connaissance du corpus théâtral de l’antiquité aux auteurs les plus contemporains. Guillaume Benoit s’occupe de tout le travail de l’ombre de l’édition. Il supervise  le programme éditorial - nous publions environ une bonne vingtaine de textes par an, cela signifie pour chaque manuscrit de passer un contrat avec l’auteur, faire les corrections, le mettre en maquette, faire des devis d’impression, le faire tirer, faire le dépôt légal, et le commercialiser. En ce qui me concerne, j’assure l’administration générale de l’entreprise, et ayant une spécialité en e-commerce, je développe le site internet et je gère toutes les expéditions vers le monde entier sachant que 60% de notre chiffre est réalisé en ligne.

Il existe aussi vos maisons d’éditions Art et ComédieL’Œil du Prince et Librairie Théâtrale qui proposent toutes sortes de textes une fois passés devant un comité de lecture. Qui en fait partie ?

Sa composition est secrète ! [Sourires.] Il faut éviter que les 5 membres du comité se fassent soudoyer ! [Rires.]

                                                                                                                           

  • "Combien existe-t-il de troupes de théâtre amateurs en France ? Autant que de communes !"

                                                                                                                                           CHARLES-HENRI MÉNIVAL

 

Ok ! J’en reviens à votre site qui permet de faire des recherches avancées sur le nombre de personnages, le nombre d’hommes et de femmes, sur la durée des pièces et des auteurs que vous éditez…

Combien existe-t-il de troupes de théâtre amateurs en France ? Autant que de communes ! 26000 environ… et les fonctionnalités du site que vous évoquez sont très appréciées des troupes ! Pourquoi ? Parce qu’elles doivent trouver chaque année la bonne pièce à jouer et que c’est un véritable casse-tête. Grâce notamment à ce moteur de recherche hommes/femmes, elles peuvent  trouver un texte qui correspond à leurs distributions.

Et c’est nouveau ?

Cela a toujours existé, même avant internet - par l’intermédiaire de catalogues, c’est une fonction qui est identifiée depuis très longtemps comme un réel besoin, et c’est une spécificité de notre activité. La nouveauté est que dans quelques semaines on pourra cliquer sur les premières pages du texte, ce qui permettra de se faire une idée plus précise de ce qui est proposé.

Vous écrivez sur votre site que votre objectif numéro 1 est de reconquérir la satisfaction de vos clients. Quels sont vos projets pour relancer l’activité ?

Nous nous sommes rendus compte qu’avec l’évolution des techniques de reproduction, la tendance est de photocopier les textes par une volonté de facilité et d’économie. Il fallait que notre service s’adapte en étant moins coûteux et que cela soit plus pratique à gérer pour les troupes. Notre objectif est qu’il soit plus facile de commander le texte à un prix proche ce que l’on trouve chez les spécialistes de la photocopie, de sorte que les troupes soient incitées à se procurer chez nous autant de textes que de comédiens. De plus d’un point de vue légal la reproduction étant interdite, les textes sont protégés par les droits d’auteur, il vaut mieux éviter cela. Cela passe par l’amélioration de nos délais de livraisons, et par le futur service très attendu de consultation du début des textes en ligne. Cela contribuera - nous y croyons très fort - à l’adaptation de cette maison d’édition dans le XXIème siècle. 

                                                                                                                

  • "Nous allons organiser dans la librairie une multitude d’évènements"

                                                                                                                                         CHARLES-HENRI MÉNIVAL

                                                                                                  

Vous êtes situé au 3, rue de Marivaux – 75002 Paris qui est une petite rue près de l’Opéra-comique. Qu’allez-vous faire précisément pour que l’on vienne vous visiter à nouveau ?

On va encore proposer un nouveau service dans la librairie ! Ce sera de racheter les livres de théâtre… Les fins de mois étant parfois difficiles, on sait que les étudiants revendent leurs livres chez Gibert par exemple, et bien ce sera possible de le faire chez nous en rapport avec le théâtre exclusivement. Nous espérons ainsi constituer un fond de livres d’occasion, et récolter des éditions un peu rares ou épuisées. Cela  permettra d’enrichir le trésor de la libraire théâtrale, qui est un lieu qui permet de fouiller et de trouver des pièces que l’on ne trouve pas ailleurs. Nous allons organiser dans la librairie une multitude d’évènements comme des lectures de textes classiques ou contemporains, également proposer des scènes ouvertes avec un thème comme la rupture, l’ivresse ou la séduction par exemple, où des amateurs de tous les âges et des professionnels pourront se produire devant un petit public.

Comptez-vous vous déplacer aller dans les écoles, les collèges, les lycées par exemple pour transmettre le goût du théâtre aux enfants ?

Nous nous déplaçons dans les écoles de théâtre pour se présenter à chaque rentrée, et nous allons mettre en place des Masterclass sur l’histoire du théâtre, où partager nos connaissances pour livrer des analyses sur un auteur en particulier, en mettant tout cela sur un blog dans lequel on pourra trouver pourquoi pas les 100 pièces de théâtre qu’il faut avoir lu avant de mourir…

Alors, je vous propose de vous livrer à un petit  exercice. Je vais vous lire 2 citations sur le théâtre, et si vous le voulez bien  je vous demande de les commenter.

D’accord [Sourires.]

Charlie Chaplin - acteur, cinéaste (1889 - 1977) : "Un amour fervent du théâtre n’est pas suffisant à un acteur : il doit s’y ajouter un amour fervent de soi-même et de la confiance en soi."

Effectivement le mot amour est très important au théâtre, je pense. Par exemple, on dit souvent qu’est-ce qui existe au théâtre et qu’il n’y a pas au cinéma ? Cette notion d’amour est très importante quand on est devant un public, on sent que l’on partage quelque chose d’immatériel qui est indéfinissable, mais qui exerce un magnétisme unique entre le public et le comédien. Quand on regarde une captation télévisuelle, ce n’est pas la même chose que de se trouver dans la salle, et il faut effectivement qu’il existe entre le public et le comédien un amour qui ne peut transparaitre que par l’amour propre de ce dernier, ce qui me fait penser à une autre citation : "Mieux que connaître une chose, l’aimer."

Bien, 2è citation d’Ariane Mnouchkine – Metteure en scène, fondatrice de la troupe du Théâtre du soleil(1939-) : "Le théâtre a charge de représenter les mouvements de l’âme, de l’esprit, du monde, de l’histoire."

Ariane Mnouchkine est une grande dame du théâtre qui avec son Théâtre du soleil depuis plusieurs décennies a creusé un sillon particulier dans le théâtre. Cela me ramène à une autre citation d’Emile Zola : "Il y a des théâtres, et je cherche le mien." Je pense qu’Ariane Mnouchkine a donné sa définition de SON théâtre. Tous ceux qui gravitent dans le monde théâtral se forgent une idée propre du théâtre, et c’est peut-être l’art qui est le plus propice à ces définitions multiples.

Et pour finir, une question à laquelle vous auriez aimé répondre et que je ne vous ai pas posée ?

Et bien…quelles sont les horaires d’ouverture de la librairie ? 12h à 20h, du lundi au samedi, voilà.

Charles-Henri Ménival, merci !

Merci à vous.

 

Propos recueillis le 30/08/19

*Dédicaces de Charles-Henri Ménival, Guillaume Benoit et Rémi Delieutraz pour Humanvibes, dans l'édition de la pièce "Quiproquos" de Charles-Henri Ménival

           

MB(2019)Quiproquos - Charles-Henri Ménival                  MB(2019)

 

Et pour aller plus loin :

Site officiel de la librairie théâtrale au 3, rue de Marivaux – 75002 Paris  +33 1 42 96 89 42

https://www.librairie-theatrale.com/

La page Facebook de la libraire théâtrale

https://www.facebook.com/librairietheatrale/

 

Ma galerie photos de la librairie théâtrale :

  

MB(2019)                                                                                                                          MB(2019)

 

  

MB(2019)                                                                                                                           MB(2019)

 

  

MB(2019)                                                                                                                        MB(2019)  

 

   

MB(2019)                                                                                                                          MB(2019)

 

 

MB(2019)                                                                                                                       MB(2019) 

 

  

MB(2019)                                                                                                                        MB(2019) 

 

MB(2019)                                                        MB(2019)                                                      MB(2019) 

 

   

MB(2019)                                                       MB(2019)                                                        MB(2019) 

 

Marc / Humanvibes

Publié le 03/10/19

 

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!