loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home

Interview de Shaun le mouton : Toujours la laine fraîche !

« Back

Shaun le mouton

MB(2015)

 

Shaun le mouton bonjour, merci d’avoir accepté cette rencontre. Pour commencer pouvez-vous nous expliquer le pourquoi de ce pull, bonnet, et écharpe par ces températures ?

Mèèè bien sûr, aujourd’hui c’était le grand jour du rasoir et l’on vient de me tondre la laine sur le dos. Je n’ai pas envie de prendre froid. Bon cela n’est pas très sexy, je le reconnais mais c’est efficace.

Merci donc pour cette précision. Par contre je suis surpris de ne pas vous voir gambader dans la prairie et…

Gambader dans cette tenue ! Mais vous plaisantez j’espère ! J’adore faire le foufou avec mes congénères et trouver de nouvelles pitreries pour les faire rire. Mais dans cet accoutrement, Bitzer le chien du fermier qui a constamment un œil sur nous, pourrait en profiter pour se moquer de  moi. ATCHHHIIII !! Exbgusez moi, z’ai un beu bris broid lors de la donte…(Shaun se mouche, ndlr)

Vous cherchez donc par tous les moyens à échapper à la surveillance de Bitzer ?

Ah, Bitzer… (soupir, ndlr) Il est gentil, on se connait depuis tout petit…Nos routes s’étaient séparées pour mieux se retrouver, mais il n’est pas très fun et à l’esprit un peu…comment dire…un peu militaire.

Alors, revenons à nos…

Stop ! Pas ça, cela m’énerve !

Excusez-moi. Donc passons à autre chose…Vous êtes apparu en 1995 sur nos écrans, c’est cela ?

Tout à fait. C'est en 1995 que l’on me voit pour la première fois à l'écran, dans "Wallace et Gromit : Rasé de près". Dans ce troisième épisode, Wallace, est empêtré dans une histoire de moutons. Il finit par en prendre un petit sous son aile - moi - après avoir été rasé. Dur dur !

Mais ce prénom ?

Shaun ? Mon prénom a été choisi car, prononcé en anglais, il ressemble à "shorn", qui veut dire "tondu" : cela fait donc référence à ma tonte. D’ailleurs mes amis se sont bien moqués de moi, et malheureusement je n’avais pas Mamie Irène sous la main à l’époque pour me tricoter un tricot, et une écharpe. Le bonnet, je l’ai ache…ach…ATCHHHIIII !! Bardon…achedé dans le bommerce.

Donc pour vous, c’est là que tout à commencer ?

Yes ! Après l’épisode je suis apparu dans des publicités, des cartes de vœux, des livres, et il a fallu dix ans pour que l’on reconnaisse enfin mon potentiel dans la série "Shaun le mouton". De nouveaux personnages y apparaissent comme Bitzer le chien de berger. Ils jouent leur propre rôle comme à la ferme. C'est aujourd'hui un film entier qui retrace notre vie, mais pas seulement, également nous avons eu le droit de figurer par le passé dans une comédie musicale ! Pas mal pour des moutons, non ?

Quels sont les nouveaux personnages dans le film ?

Si le fermier, Bitzer et moi étions les personnages principaux de la série, cela n'était pas suffisant pour en faire un film d’une d’1h25. Ainsi, il a été décidé de créer des nouveaux personnages et de donner aux moutons des caractères bien définis. Nouvellement il y a Trumper, le responsable de la fourrière pour animaux, et Slip, la petite chienne dans un second rôle - je sais le nom fait rire dans les cours d’école -  avec qui nous faisons équipe.

La série était déjà un grand succès, comment gérez-vous cette célébrité ?

Sachez que la série "Shaun le mouton " (130 épisodes de 7mn, ndlr) est diffusée dans plus de 170 pays ! Pour tout vous dire l’absence de dialogues y est pour beaucoup, cela facilite la vente à l’étranger. Quant à la célébrité, je m’y accommode. Tenez la dernière fois je suis allé saluer des connaissances au dernier salon de l’agriculture à Paris, je me suis déguisé pour éviter les émeutes de l’année dernière, et cela est passé comme un œuf à la poste !

Vous étiez déguisé comment ?

En vache normande ! (voir photo ci-dessous, ndlr). Je me faisais appeler Raymonde, il a fallu que je m’habitue. Par contre j’ai perdu 4 kilos dans mon déguisement à cause de la chaleur. Et manger de la paille pendant 10 jours, ça n'arrange pas les choses croyez-moi ! Mais à l’arrivée cela restera un super souvenir !

Vous avez dû faire un foin du tonnerre ?

Aahah très drôle ! Oui, on a fait une bataille avec les cochons…précision : une bataille dans la boue  importée de la ferme, c’était mémorable ! Vous auriez vu la tête du fermier le matin en nous voyant ! Nous sommes tous passés sous la douche arrosé par un éléphant qui se demandait ce qu’il faisait là, nous aussi d’ailleurs !

Qu’est ce qui vous a plus dans le film ?

D’abord l’histoire, c’est important. Ensuite il y a de très bons gags presque à chaque séquence. J’aime beaucoup l’action qui se déroule au restaurant "Le Chou Brûlé", qu’est-ce qu’on a bien ri ! Timmy, bien qu’habitué des plateaux avec sa série « Voici Timmy » n’arrêtait pas de glousser sous la table, le preneur de son commençait à perdre patience. Egalement la première scène où l’on voit Slip qui est très émouvante dans sa première expérience devant la caméra. Quelle actrice ! Je pense qu’elle a beaucoup d’avenir dans le cinéma.

On vous voit siffler dans le film…

Ah oui ! J’ai dû prendre des cours avec un professionnel pendant 3 mois. Pour bien siffler il faut donner aux lèvres la forme d’un bisou (Shaun s’exécute et nous siffle  la chanson "Thriller" de Michael Jackson tout en faisant le "Shaun walk" (visible dans Shaun's Big Show ci-dessous, c’est saisissant, ndlr). Voilà, je peux vous faire du Johnny Halliday si vous voulez ?

Non merci, une prochaine fois peut-être !

 Ok…(déçu, ndlr) Et nous avons réalisé toutes les cascades du film,  pas de doublures ! Celle où nous sommes à l’intérieur d’un déguisement de cheval vers la fin du long-métrage a été la plus compliquée à mettre au point et à tourner. La circulation avait été coupée toute la journée, aucun avion ne pouvait voler au dessus de la zone de tournage, c’était digne d’une scène d’un film de James Bond !

Que peut on vous souhaiter pour la suite ?

J'ai un projet que j'aimerais réaliser à savoir ouvrir un salon de coiffure rue Mouton-Duvernet dans le 14e à Paris, mais je ne préfère pas entrer dans les détails tant que cela ne sera pas finaliser...Et puis je souhaite lire le roman "Le mouton de la place des Vosges" de Catherine Siguret chez Albin Michel, cela m'intrigue.

Bien, et pour finir la tradition veut que la personnalité interrogée précédemment pose une question à la suivante. C’est donc Caroline Tresca, galeriste à Paris, qui s’adresse à vous, ensuite ce sera à  vous de poser une question à qui sera la prochaine rencontre de Humanvibes.

Tout d’abord Caroline Tresca, s’adresse à vous : " Est-ce que tu es capable de dessiner ton portrait ? Dessine moi un mouton ! "

Oh lalala je dessine parfois, on l’a vu dans le film, mais ce n’est pas extraordinaire, mais pour Caroline Tresca, je veux bien lui faire ce plaisir là…(Il s'éxécute, voir ci-dessous, ndlr)

Et la question au prochain invité que vous devez poser, et qui sera... Olivier Sauton à l'affiche de son one-man show "Fabrice Luchini et moi" au théâtre l'Archipel à Paris.

Olivier, pourriez vous jouer avec un mouton sur scène, ou plus généralement avec des animaux ?

Shaun le mouton merci.

Non c’est boi qui vous rebercie, ATCHOUM !!! Bèèèè bèèèè

 

Propos receuillis le 01/04/15

 

Dessin de Shaun le mouton par Shaun le mouton (2015)

Dessine moi un mouton, de Shaun le mouton

MB (dessin de Robin Guiillemin)

 

Dédicace de Shaun le mouton pour Humanvibes

Dédicace de Shaun le mouton

Shaun le mouton

 

 

Photo de Shaun le mouton déguisé en "Raymonde" -  Salon de l'Agriculture 2014 -

Shaun le mouton"Raymonde"

 

Et pour aller plus loin :

 

Extrait de la comédie musicale "Shaun's Big Show" Tour (2011)

"Shaun's Big Show" Tour (2011) - Youtube

 

Le roman de Catherine Siguret "Le mouton de la place des Vosges" chez Albin Michel

"Il n’y a pas que le Petit Prince qui aime les moutons. L’héroïne de ce drôle de roman les adore depuis l’enfance. À tel point qu’elle décide de revenir à ses premières amours en adoptant en Corse un jeune ovin qu’elle appellera Toi. Qu’y a-t-il de mal à cela ? De quel droit décréter qu’il s’agit d’une idée délirante ?

Mais voilà, lorsqu’on habite la très chic place des Vosges à Paris, ce genre d’extravagance passe mal. Fermement décidée à braver les interdits et les conventions sociales, l’apôtre de la cause du mouton parisien ira jusqu’au bout pour prouver que vivre en couple avec un animal qui bêle n’est pas plus absurde que de s’abêtir avec un humain qui parle.

Inclassable, loufoque et poétique, le roman de Catherine Siguret est une ode à la liberté d’être et de penser. Une comédie farfelue et caustique à contre-courant de toutes les idées reçues !"

Albin Michel

Et retrouvez l'interview de Catherine Siguret sur Humanvibes !

http://www.humanvibes.com/content/interview-de-catherine-siguret-affectionnez-vous?ck=les-rencontres-de-humanvibes

Marc / Humanvibes

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!