loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

« Back

 

                                               À France télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

 

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Le handicap n'est pas un vain mot à France Télévisions © Marc Bélouis

 

INTERVIEW - Antenne 2 diffuse le 7 juillet 1990 pour la première fois un jeu télévisé intitulé Les clés de Fort Boyard créé par Jacques Antoine, dans lequel prennent part André Bouchet et Alain Prévost. Atteints de nanisme, ils incarnent les célèbres personnages de Passe-Partout et de Passe-Temps. Ce sont les prémices d’une belle ambition. Celle à travers ce programme d’employer des personnes en situation de handicap. France Télévisions est toujours, 32 ans plus tard, en pointe sur ce sujet.

Qui d’autre est la mieux placée que Yannick Monsnereau, responsable de l’égalité des chances, de l’inclusion et de la diversité de France Télévisions, pour parler de handicap sur Humanvibes à l’occasion du Duoday 2022 ?

                                                                                                                                *

Vous êtes la responsable de l’égalité des chances, l’inclusion et diversité de France Télévisions. Ce jeudi 17 novembre a lieu au niveau national le Duoday 2022 qui permet à des personnes en situation de handicap de découvrir un métier. Pourquoi est-ce une journée importante pour le groupe télévisuel ?

YANNICK MONSNEREAU - C’est une journée que l’on prépare depuis des mois ! Elle nous permet d’ouvrir nos portes et d’accueillir des personnes qui ont un handicap. Elle permet de changer le regard de nos collaborateurs sur celui-ci, et pourquoi pas, peut-être, de favoriser une insertion professionnelle. Car le sujet derrière, c’est l’emploi des personnes en situation de handicap. Nous avons fait un gros travail avec les RH pour identifier les managers ou des collaborateurs volontaires pour tutorer ces personnes. Nous avons relayé ce message avec, entre autres, Églantine Éméyé, en lançant une campagne sur notre site intranet en demandant aux collègues de s’engager, et nous avons publié sur la plateforme nationale du Duoday, 126 offres, et nous en avons aujourd’hui 115 qui se sont concrétisées.

Quelles sont les pistes à explorer pour améliorer, au niveau national, l’emploi pour les personnes en situation de handicap ?

Cela passe par une sensibilisation et une information auprès du collectif de travail et des managers, afin que l’entreprise ait cette capacité à se montrer inclusive. Ensuite, il faut avoir un rôle de dialogues et d’échanges avec les collégiens et les lycéens, parce que souvent les jeunes en situation de handicap, où qui seraient nés avec, peuvent être amenés à subir un décrochage dans leur scolarité. Cela peut-être à cause de locaux difficilement accessibles, par exemple. Mais à France Télévisions, nous leur disons de s’accrocher car nous serons en mesure plus tard de les recruter.  Lorsque nous intégrons un collaborateur en situation de handicap, nous lui proposons de suivre un parcours dédié. Nous avons des heures de coaching (40 heures) qui sont prévues pour accompagner les collaborateurs afin qu’il y ait chez eux une sorte « d’acceptation » de la situation. Nous déployons un plan de formation très ambitieux pour cette personne, mais aussi pour le manager et les salariés. Nous communiquons sur le handicap tout au long de l’année, l’organisation du travail s’organise avec souplesse, avec des jours supplémentaires en télétravail, des congés additionels, des dispositions au niveau de notre mutuelle, et tout cela s’inscrit toujours dans le cadre d’un Accord Entreprise Handicap très complet.

Un budget de 420.000€ est consacré pour le maintien dans l’emploi, c’est à dire l’aménagement du domicile, du poste de travail, si besoin, mais cela est rare, ou dans l’entreprise, la prise en charge de frais kilométriques, une prise en charge des services de la PAM [ services de transports Pour Aider à la Mobilité, ndlr] etc. Nous sommes une entreprise du service public plutôt mature sur ce sujet, par rapport à ce que nous montrons à l’antenne en termes d’inclusion, il faut nous aussi le décliner dans nos process RH. De même, France Télévisions consacre 800.000€ annuel en tant que soutien au secteur adapté et protégé. Les maladies chroniques invalidantes sont des préoccupations du groupe, ainsi que le handicap psychique qui est tabou.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

L’image du handicap tend à s’améliorer en France, pourtant l’embauche est encore difficile. Que diriez-vous à un chef d’entreprise pour le convaincre ?

Engagez-vous, vous avez tout à y gagner ! Comme s’adosser à l’AGEFIPH [Association Nationale de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées, ndlr] qui est un partenaire très important pour France Télévisions. Nous pensons que d’accueillir des personnes en situation de handicap nous fait progresser, cela nous fait du bien ! Et j’ajouterais que l’on pourrait plutôt parler de talents que nous souhaitons avant tout recruter pour leurs compétences. Notre action sur le Duoday 2022 est à mettre en parallèle avec la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées, et à France Télévisions, nous communiquons durant tout le mois de novembre sur le handicap à travers des informations internes via notre Intranet sur : le temps du handicap.

Quel est l’objectif de France Télévisions dans les cinq ans à venir au niveau du handicap ?

Nous avons beaucoup d’objectifs ! Sur trois ans, et non pas sur cinq. Nous en avons un, dans le domaine RH : recruter 55 personnes en CDI, CDD, en alternance et 40 stagiaires, mais nous observons déjà 25 recrutements dès la première année de notre accord. Nous sommes en outre mobilisés pour aider et accompagner les personnes inaptes au travail, cela peut arriver malheureusement, vers une reconversion, ou aide à une création d’entreprise quand c’est possible.

Le thème du handicap doit être présent dans nos contenus à l’antenne. Je pense à deux programmes phares de la rentrée dernière, comme Les rencontres du Papotin en prime time le samedi à 20h30, avec une rédaction de journalistes autistes qui rencontre une personnalité. Ce programme dont nous sommes très fiers, a remporté un beau succès d’audience lors des deux premiers numéros. Le prochain que nous avons vu en avant-première avec Julien Doré, est une vraie réussite ! Pareillement avec la série Astrid & Raphaëlle [Sara Mortensen joue le rôle d’Astrid qui est autiste et documentaliste à la documentation criminelle de la police judiciaire. Elle est accompagnée par Raphaëlle, jouée par Lola Dewaere, ndlr] où l’on découvre une des héroïnes, Astrid, un peu plus au fil des épisodes dans sa vie personelle et amoureuse. Visibilité du handicap du personnel de France Télévisions, à l’antenne avec des journalistes, des animateurs, avec un de nos collègues en fauteuil roulant à Télé Matin, sans oublier le handicap invisible avec certains de nos collaborateurs qui ont communiqué sur le sujet en faisant en quelque sorte leur « coming out ». Vous savez, nous sommes aussi le premier média de tous les Français, c’est pourquoi nous intensifions nos efforts sur l’accessibilité des programmes avec l’audiodescription, le sous-titrage, la langue signée, également sur le web, et la chaîne d’information en continue Franceinfo est aussi partie prenante dans cette démarche.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

       Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

À propos de programmes, on peut citer celui de L’œil et la main proposé justement en langue des signes...

Absolument, et ce depuis des années, programme qui je le rappelle était diffusé sur la cinquième, puis sur France 5 après la création du groupe France Télévisions. J’ajouterais que l’on peut rire aussi par le biais de la série humoristique remarquable, Vestiaires, écrite et interprétée par des personnes en situation de handicap. Tout cela aide à changer le regard de tous. Les jeux paralympiques en 2024 tiendront bien sûr une grande place dans notre programmation.

Finalement, handicap à France Télévisions rime avec ?

Handicap à France Télévisions rime avec des collaborateurs qui ont du talent et des compétences. Handicap à France Télévisions rime avec accueil, accompagnement et inclusion. Handicap à France Télévisions rime avec 95 % de personnes TH en CDI, 273 femmes et 280 hommes, soit 7.08 % des salariés, largement au-dessus des 6 %. [En France dans le secteur privé, il existe une obligation d’emploi de travailleurs handicapés égal à 6 % de l’effectif total. Si ce chiffre n’est pas respecté, l’employeur s’acquitte d’une contribution annuelle à l’AGEFIPH, ndlr]. Handicap à France Télévisions rime avec le Duoday qui cette année couvre une vingtaine de nos métiers sur tout le territoire dans 25 lieux différents, en Bourgogne, en Auvergne, en Val-de-Loire, à Toulouse, au siège parisien... jusqu’à Mayotte, et nous en sommes très heureux !

 

Propos recueillis le 17/11/2022
 

Et pour aller plus loin :

Galerie photos de ma journée Duoday chez France-Télévisions du 17 novembre 2022.

 

Lors de ma visite des locaux du groupe télévisuel, heureux de faire une belle rencontre impromptue avec Anne-Sophie Lapix.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

Journaliste grand reporter d'images, Christophe Hilary mon tuteur, s'est investi tout au long de la journée comme tous les salariés de France Télévisions croisés, à faire de ce Duoday une journée pleinement réussie.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

Plateau du JT du 12/13 de France 3.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

Le journal de la mi-journée est présenté, non pas encore par moi, mais par Émilie Tran Nguyen.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

L'avant-dernier salon où l'on cause au moment de se refaire une beauté.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

Le dernier salon où l'on cause avant d'entrer sur un plateau.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

« L'en-vert » du décor ! Un plateau immense où les programmes sont réalisés avec trucages. Ici, une émission religieuse...

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

...qui donnera cela après des ajustements.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

La régie où l'on prépare l'émission.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

Un des studios de voix off.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

La conférence de rédaction du JT 19/20 national sur France 3 en milieu de journée, dirigée par le rédacteur en chef Philippe Denis (à g.de sa collaboratrice en rouge). Le journal est présenté par Carole Gaessler, entourée par Philippe Denis et l'adjoint au rédacteur en chef Charles-Henri Carlier.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

Le plateau de Franceinfo donnant sur le pont Garigliano dans le 15e arrondissement.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

Salle de rédaction de Franceinfo vue de la passerelle, avec à droite au fond le plateau de tournage et la régie installée juste au-dessus.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

À la rédaction de Franceinfo, les écrans de contrôle sur la chaîne d'information en continue, sur France Télévisions et d'autres médias.

À France Télévisions, handicap rime aussi avec Duoday

Duoday 2022 à France Télévisions © Marc Bélouis

 

Marc / Humanvibes

Publié le 02/12/2022

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!