loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home

Il y a 100 ans naissait Boris Vian ! (1/2)

« Back

 

À l’occasion du centenaire de la naissance de Boris Vian ce 10/03/20, on célèbrera cette année l'artiste un peu partout en France, mais aussi en Belgique, en Suisse, au Canada et aux États-Unis, avec en filigrane pour maîtresse de cérémonie Nicole Bertolt, qui est la représentante et mandataire de l’œuvre de Boris Vian. C'est avec joie, en sa compagnie, que j'ai eu l'opportunité de visiter l'appartement de l'écrivain.

Pour information, cette visite s'est déroulée le 07/02/20.

      

         Nicole Bertolt - Crédit photo ©Youri Zakovitch                             Boris Vian - Les 100 ans(1920-2020)    

 

Mon texte (modestement) à la manière de Boris Vian « AH SI J ‘ETAIS ECRIVAIN » pour les 100 ans


Ah si j’étais écrivain,

C’que je voudrais faire du Boris Vian !

Mais pour l’instant j’fais du vent…

Cette histoire sent l’sapin.

J’sais pas si boire de l’Evian,

M’ ferait sortir du rang,

Alors siffler du vin ?

J’vais passer pour un feignant,

Jusqu’à c’qu’une idée me vint,

N’est-ce pas M’sieur l’agent ?

Cette histoire sent l’sapin.

Ah si j’étais écrivain,

C’que je voudrais faire du Boris Vian !

Mais pour l’instant j’fais du vent…

J’m’énerve à m’en donner du pian,

Ses écrits, c’était divin,

Il fréquentait l’gratin comme un tian,

Moi, j'fais d’la poudre de perlimpinpin,

Au mieux j’finirais ruffian,

Cette histoire sent l’sapin.

Ah si j’étais écrivain,

C’que je voudrais faire du Boris Vian !

Mais pour l’instant j’fais du vent…


Marc / Humanvibes

 

ALTER EGO

Au-dessus des murs du Moulin Rouge s’est construit une belle histoire, une complicité sans égal entre Nicole Bertolt, les Vian et les Prévert. « J’ai tellement vécu la vie de Boris par procuration à travers tous les documents que j’ai consultés qu’il m’arrive de le voir, de savoir comment il aurait réagi. J’ai au moins 25 informations en même temps à traiter sur un sujet, je suis comme une imprimante 3D qui à chaque situation imprimerait exactement le résultat. On m’appelle souvent le scan ! Je sais que parfois je ne suis pas bien perçue. Je ne suis pas une scientifique, on pourrait parfois me reprocher d’être approximative, mais je fais de mon mieux. Imaginez que je gère depuis 44 ans une masse de choses qui est colossale ! Mais je n’ai jamais dérogé. Ce n’est pas les autres qui sont à ma place. Les enfants ? Oui, mais il faut oublier les congés de maternité, pas de vacances... si on est malade il faut être debout le lendemain. Mais il y a tellement de gens importants comme les Moustaki, les Michel Legrand, les Prévert, les Nicole Croisille, les Barclay et j’en passe, qui ont fréquenté ce lieu que l’énergie qui pouvait s’en dégager est restée imprégnée  dans les murs, et ça c’est formidable! "

PAR ICI LA SORTÉE

Passer la porte d’entrée qui mène aux escaliers de l’appartement de Boris Vian, Nicole Bertolt l’a déjà fait. Combien de fois ? Je ne le saurais le dire, mais ce qui est certain c’est que l’on remarque tout le plaisir qu’elle prend à nous conter SON Boris Vian. « Entrer dans l’appartement de Boris Vian, c’est bien, mais savoir dans quelles conditions cela se faisait, c’est mieux ! Ici c’est une sortie de secours, vous êtes à l’arrière du Moulin. Boris disait qu’il rentrait comme dans une maison à l’envers. Cela lui arrivait d’y pénétrer en marchant à reculons, cela le faisait marrer ». Il faut dire que cette porte et ces escaliers ont vu non seulement passer Boris Vian, mais également Jacques Prévert. « Il faut bien comprendre que du Moulin Rouge côté rue jusqu’au bout de la Cité Véron où nous nous trouvons, tous les murs du sous-sol aux terrasses appartiennent au music-hall . Et ces 2 illustres locataires détenaient un contrat de baux commerciaux, pas d’habitations, sinon ils n’auraient pas pu occuper les lieux ! » ajoute-elle.

TERRASSE AVEC VUE

Ce n’est pas souvent que l’on peut marcher sur la terrasse de Boris Vian et de Jacques Prévert, ce que nous confirme Nicole Bertolt. « Cette terrasse n’est accessible à personne, point barre. Là vous avez une vue sur l’arrière du Moulin. À leur arrivée, tout était différent, et beaucoup moins bien agencé. Dans les années 50, on s’en fichait des toits terrasses dans Paris. Vous imaginez Boris Vian et Ursula se faire bronzer ou faire des brochettes ici ? » rigole t-elle. Non, mais moi j’aurais bien aimé profiter de cette gigantesque terrasse !  « Juste au-dessus de vous, vous voyez l’appartement qu’occupait Jacques Prévert. Mais cette terrasse est aussi liée particulièrement à Ursula Vian Kübler(1928-2010) la seconde épouse de Boris, qui était Suisse et 1ère danseuse chez Laurent Petit puis chez Maurice Béjart, continue Nicole Bertolt. « Je me suis occupée de ses obsèques, comme ceux de Carole la fille de Boris, également de la fille de Prévert, donc tout cela c’est lourd à porter, et vous comprenez que cela ne laisse pas beaucoup de temps pour soi. D’ailleurs cette terrasse abrite une partie des cendres d’Ursula. Elle repose dans ce bac rouge, dit-elle en montrant de la main une plante. Et d’ajouter « D’ailleurs rouge, ajoute t-elle en regardant en direction du Moulin, « ça lui va bien. Tant qu’à faire autant qu’elle soit encore un peu là...dit-elle de sa voix remplie d’émotion. « Quand Quenaud en 1976 et Prévert en 1977 disparaissent, cela a été un choc pour Ursula. Vian était encore présent à travers eux, et cela a été très difficile à vivre pour elle

LA DIRECTION DE L’ÉTABLISSEMENT INFORME QUE LES GÉNIES MÉCONNUS POUR MANQUE DE PLACE NE PERMET PAS DE LES RECEVOIR .

Boris Vian                              

                                                                                                                                                                                                 

Juste avant de pénétrer dans l’antre de Boris Vian, il est écrit sur un panneau transparent, signé de sa main, la phrase ci-dessus.

Notre guide Nicole Bertolt continue sa visite découverte... « Séparé de sa femme Michèle, Boris accompagné d’Ursula arrive en 1953 dans cet appartement qui n’était qu’un 2 pièces d’environ 38m2, sans chauffage.» L’artiste au fil du temps s’agrandira en louant d’autres pièces.  « On dit d’ailleurs que ces pièces étaient des loges dont une aurait été celle de Mistinguett ! Mais Boris y voit 2 choses. La lumière est superbe... » Je confirme nous sommes plein Sud.  « et il y a de grandes fenêtres, il va pouvoir casser un mur ou deux, faire des cloisons et agencer tout cela comme il le veut. Il a mis une table, il a tout de suite fabriqué des étagères pour ses disques et ses livres, il était heureux de se retrouver ici, de se poser, car il était très fatigué. À l’époque on l’imagine dans l’ effervescence de Saint-Germain-des-Prés, écrire des chansons etc. mais pas du tout ! Il a passé des heures et des heures à faire des traductions dans une petite chambre de 8m2 au 8 boulevard de Clichy au 7è étage !

À suivre...

 

Propos recueillis le 07/02/20

 

Et pour aller plus loin :

Deuxième  partie du reportage sur Humanvibes

http://www.humanvibes.com/content/il-y-a-100-ans-le-naissait-boris-vian-2-2?ck=

Site de la cohérie Boris Vian

https://www.borisvian.org/coherie.html

Le programme du centenaire

https://centenaireborisvian.com/

Dédicace de Nicole Bertolt pour Humanvibes sur le CD "Vian" par le groupe de la nouvelle scène française Debout sur le zinc, dont l'épatant concert-spectacle sur Boris Vian sera diffusé samedi 14/03 sur France 5 à 22h25

Site du groupe actuellement en tournée dans toute la France

https://www.dslz.org/

  MB(2020)

 

"Boris Vian à l'ombre du Moulin Rouge", document dans lequel Nicole Bertolt intervient, réalisé en 2012, et qui évoque les années de l'artiste au-dessus de la salle de spectacles

Boris Vian à l'ombre du Moulin Rouge - dolkoeienverhuur(2020) - France 5 - Youtube

 

 

L'émission "Un siècle d'écrivains" consacrée à Boris Vian

Un siècle d'écrivains(1996) - Boris Vian - Eclair Brut(2017) - YouTube

 

 

Le Moulin Rouge et la cité Véron

    

MB(2020)                                                                                                    MB(2020)

 

Tout au fond du passage le 6 bis

    

MB(2020)                                                                                                 MB(2020)

 

 

La fameuse terrasse de Boris Vian et de Jacques Prévert, avec au fond les ailes du Moulin Rouge

  MB(2020) - Avec l’aimable autorisation du Moulin Rouge®

 

Le Moulin Rouge de dos,  et le bureau de Boris Vian qu'il appréciait tant

 

  MB(2020) - Avec l’aimable autorisation du Moulin Rouge®                            MB(2020) - Avec l’aimable autorisation du Moulin Rouge®

 

 

Marc / Humanvibes

Publié le 10/03/20

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!