loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home Communication

Les 9 trucs pour bien préparer une communication

« Back

 

                                                                                   Les 9 trucs pour bien préparer une communication

 

Les 9 trucs pour bien préparer une communication

"Communicateurs efficaces" © Marc Bélouis

 

COMMUNICATION - "Communicateurs efficaces" vous aident à bien maîtriser votre communication et à être performant dans votre vie professionnelle. Cette semaine : les 9 trucs pour bien préparer une communication.

                                                                                                                        *

------------------------------------------------------------------------

Les 9 trucs pour bien préparer une communication

------------------------------------------------------------------------

 - Limitez votre sujet

 N'essayez pas d'en faire trop, lors d'une communication.
 Choisissez une idée forte et développez-la entièrement
 plutôt que de vous disperser et ne rien traiter à fond.

 - Vos premières notes

 Elles peuvent être laides et gribouillées. Elles ne sont
 qu'un outil de travail. Vous devez vous sentir libre
 de les remanier et de les triturer dans tous les sens.

 Si elles sont trop parfaites dès le premier jet,
 vous risquez d'avoir des regrets, de tout détruire
 et de recommencer d'une autre façon !

 - Introduction et conclusion

 Travaillez d'abord tout votre texte et ne pensez
 à l'introduction et à la conclusion qu'à la fin.
 Les idées fortes se trouveront déjà dans votre
 communication.

 - Pour vos énumérations

 Vérifiez si, lorsque vous avez écrit : premièrement
 ou 1, ce point est bien suivi d'un second.
 
 Numéroter vos points est bien sûr une excellente idée,
 mais ne promettez pas des "points" sans les livrer
 réellement après.

 - Transitions

 Relisez vos transitions. Une communication a besoin
 de transitions fortes entre les différents chapitres
 pour aider les auditeurs à suivre.

 - Illustrations et exemples

 Et vos exemples, vos histoires, anecdotes !
 Ne pensez pas que les chiffres et les statistiques
 feront l'affaire. N'hésitez pas à illustrer vos propos
 par une histoire personnelle. Elle maintient l'attention
 et apporte de la variation.

 - Effets

 Soulignez vos mots forts ou vos "effets" afin de
 ne pas oublier de changer de voix au moment voulu.
 Lorsque vous faites un "effet", observez un silence
 après ! N'en abusez pas !

 - Résumés

 Avez-vous prévu des résumés assez régulièrement ?
 Des redondances ? Plus votre sujet est compliqué,
 plus vous voulez que vos auditeurs mémorisent,
 plus vous devez répéter !

 - Mots difficiles

 Vérifiez s'il n'y a pas de mots difficiles à prononcer.
 Souvent des mots sont faciles à lire mais moins évidents
 à dire dans le feu de l'action.

 Pour tester, lisez-les à haute voix. Vérifiez le jargon,
 les abréviations, les mots de spécialiste. Si vous devez
 vraiment les utiliser, n'oubliez pas de les redéfinir
 rapidement.

-----------------------------------------------

Respectez votre temps de parole
sans regarder votre montre


-----------------------------------------------

 Lorsque vous prenez la parole, vos auditeurs ont
 des attentes en ce qui concerne le respect du temps.
 Ils se sont organisés pour prendre un avion,
 aller à un autre rendez-vous, passer un coup de fil, etc.
 Dès que vous dépassez le temps imparti, leur attention
 baisse considérablement.

 Voici quelques suggestions pour rester dans le temps :

 1. Prenez un chronomètre et mesurez le temps de chaque
 partie de votre communication. Ne dépassez jamais
 un temps de 40 minutes sans faire de pause.

 2. Identifiez sur votre conducteur, par une autre couleur,
 les points que vous pouvez laisser tomber si vous êtes
 en retard.

 Faites 2 colonnes temps : une pour le temps cumulé et une
 pour le temps détaillé.

 3. Répétez votre présentation 3 à 6 fois, debout,
 à voix haute, en vous chronométrant. N'oubliez pas que
 dans la réalité, il vous faudra plus de temps.

 Si votre communication doit durer 20 minutes,
 ne dépassez pas les 15' à la répétition.
 C'est la règle des 30 % : il vous faudra 30 % de temps
 en plus dans la situation réelle.

 4. Lors de votre intervention, n'hésitez pas à poser
 votre montre devant vous et à contrôler de temps en temps
 où vous en êtes.

 Si vous ne le faites pas trop souvent, personne ne sera
 gêné, bien au contraire. C'est une marque de respect que
 d'être attentif au temps des autres.
 (Surtout, ne la laissez pas à votre poignet)

 5. Vous pouvez aussi avoir un complice dans la salle
 qui vous fait un signe. Mettez-vous d'accord à l'avance
 sur le code adopté.

 Résistez à la tentation d'en dire plus que ce que vous
 avez prévu. Mieux vaut être clair, concis et bref plutôt
 que de diluer votre message et de dépasser votre temps.

 

Communicateurs efficaces © MMXI-282

 

Marc / Humanvibes

Publié le 27/06/2024

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!