loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home Ciné & TV

Interview de Jean-Paul Dix : Une réplique en or !

« Back

 

                                             Interview de Jean-Paul Dix : Une réplique en or !            

                                                                           

Interview de Jean-Paul Dix :  Une réplique en or !

Jean-Paul Dix - Crédit photo © Bymyself CLH

 

Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais vous l’avez forcément vu et entendu à la télévision ou sur le web. Jean-Paul Dix fait partie de ces comédiens qui apportent leurs "pattes" dans les fictions, parce que leurs styles dans leurs seconds rôles bonifient les situations. Venant du seul en scène, animant des séminaires sur la prise de parole, il a tout d'un futur personnage récurrent du PAF !

 

Jean-Paul Dix, bonjour. Vous êtes comédien humoriste et auteur de spectacles. Quand on fait une recherche sur Google vous concernant, on a également comme activité "Humour en entreprise". Pouvez-vous nous préciser plus en détails de quoi il en retourne ?

En fait, je suis arrivé à la scène par l’entreprise ! C’est une deuxième vie, voire une troisième vie. Pendant des années j’ai fait du commercial, du marketing et j’organisais des séminaires en entreprises dans lesquels je mettais beaucoup d’humour. Et c’est en introduisant la Ligue française d’improvisation théâtrale dans un de mes séminaires au château de Montvillargenne dans l’Oise que j’ai eu l’envie de basculer et de faire comme eux, tellement j’avais été impressionné par ce qu’ils avaient fait. Plus tard, tout en étant comédien, j’ai gardé mon activité d’intervenant en entreprises en proposant des ateliers de prises de paroles en public et de communication interpersonnelle.

Il se trouve que j’ai écrit un article sur Humanvibes qui s’intitulait "Après le Covid-19, osez le théâtre en entreprise" ! Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Cela m’inspire deux choses… La grande difficulté à cause du Covid-19 est que l’on se retrouve à faire des activités en distancielles, j’ai donc dû lever le pied car j’ai moins de plaisir à travailler à distance malgré les outils comme Skype ou Zoom. Le théâtre en entreprise c’est très bien ! Pour mes formations de prises de paroles en public, j’utilise des techniques théâtrales que je vais enseigner aux dirigeants d’entreprises ou à toutes sortes de personnes qui doivent intervenir lors de séminaires ou des conventions. Comme je suis auteur, je vais écrire des sketchs qui sont en lien avec ce qu’ils font en entreprise avec si possible de l’humour, et j’en profite pour vous signaler que j’anime aussi un site intitulé http://humour-entreprise.fr/ où j’explique comment l’humour peut aider à mieux communiquer dans l’entreprise. Nous vivons dans un monde un peu stressé amplifié par le Covid-19, et je connais des personnes qui sont en télétravail qui ne veulent pas revenir au bureau, j’en connais pas mal dans mon entourage, donc si on peut mettre de la joie et de la bonne humeur dans l’entreprise, cela aidera les gens à mon avis...

Avant de vous lancer dans le théâtre vous avez travaillé en entreprise, et le développement personnel auprès des salariés était une de vos préoccupations, c’est cela ?

Tout à fait, à un moment dans les séminaires que j’animais, je me suis intéressé à un très bel outil de communication qui s’appelle la PNL [Programmation neuro-linguistique, NDLR] dans lesquels j’essayais de mettre pas mal d’humanité, de contact, de bienveillance...Je me suis aperçu que pour la plupart des gens qui suivaient mes interventions, leur peur de parler en public était guidée par leur timidité et celle de monter sur scène.

J’ai assisté à un séminaire à la Sorbonne de Bertrand Périer qui a écrit "La  parole est un sport de combat" et il pose cette question à l’assemblée : quel est à votre avis la grande peur de l’être humain ? Moi, j’ai répondu la mort… Et bien non, c’est de prendre la parole en public dans une grande majorité ! Je me suis rendu compte que dans les salles de café théâtre, si je jouais sans qu’elles ne soient complètes, les spectateurs avaient du mal à se mettre au premier rang de peur d’être choisis pour monter sur scène...Quand je parle de développement personnel, c’est aussi la confiance et l’affirmation de soi, c’est important.

Vous écrivez des textes humoristiques, est-ce que le confinement a été une source d’inspiration  ?

Dans un premier temps, non, contrairement à ce que j’aurais pu croire... Je ne suis pas le seul, en ayant échangé avec pas mal de comédiens. Au début je me suis dit, c’est "génial" je vais avoir du temps pour moi ! En réalité, pendant un mois je n’ai rien fait...Pourtant je suis quelqu’un d’hyperactif qui culpabilise quand il ne fait rien. J’ai trouvé passionnant de ne rien faire et que ce soit obligatoire ! Et j’y ai pris goût ! [Rires.] Mais au bout d’un mois je me suis quand même donné un coup pied au cul et j’ai commencé à écrire...

Vous avez fait de la radio en 2015 en étant chroniqueur sur France Inter dans l’émission "Les Affranchis" d’Isabelle Giordano. Quel était le contenu de votre chronique ?

J’intervenais sur l’actualité où j'avais une totale liberté, tout cela sur un ton humoristique. Mais je préférais quand on me donnait un sujet à traiter, j’ai une écriture qui est basée sur l’absurde et les jeux de mots, l’inspiration me venait automatiquement ! Ma chronique durait entre trois et quatre minutes, mais c’est entre quatre et cinq heures d’écriture, quand même ! Cela a duré un an, ensuite j’ai animé une émission d’une heure trente sur le cinéma qui s’intitulait "Pantoufles explosives" sur  Radio Air Show  et Japan FM .

N’avez-vous jamais pensé à faire du doublage, car vous avez une voix qui s’y prête !

J’ai aussi une voix qui se prête à la faire en off, j’adore ça . J’ai même une bande démo de voix off ! Le doublage, je m’y suis essayé, mais c’est un vrai métier qui n’est pas le mien. J’y ai pris moins de plaisir que la voix off où il est très intéressant de savoir moduler sa voix sur une publicité par exemple, même si c’est très court.

Et quelles sont les publicités où l’on vous a vu ou entendu dernièrement ?

J’ai eu la chance de tourner deux publicités pendant le confinement. Une voix off pour l’Association France Handicap, et l’autre filmée pour Toyota France où l’on me voyait en couple. Pour cette dernière, nous nous sommes filmés avec mon téléphone en suivant, via l’application Zoom sur mon PC, les indications du réalisateur, de l’habilleuse, de la communication de Toyota et celle de l’agence, c’était passionnant ! [cf les deux publicités ci-dessous, NDLR]

Justement, comment avez-vous géré l’arrêt de vos activités de spectacle vivant ?

Quand le Covid-19 est arrivé, je ne faisais plus de scène, donc le problème ne s’est pas posé. Par contre, j’envisageais de jouer un nouveau spectacle à la rentrée et là ce ne sera pas possible. Toutes les programmations de mars, avril, mai vont être reportées en septembre, octobre, novembre, donc cela va être difficile...Par contre ce que je n’ai pas bien vécu, c’est l’arrêt des tournages, ainsi que l’arrêt des castings mais qui reprennent de plus en plus dans le cadre de self tape depuis la fin du confinement. Finalement, c’est pas mal car cela permet de bien peaufiner son passage où l’on s’enregistre avec son téléphone... [Rires.]

Et votre actualité, où vous verra t’-on prochainement ?

On me verra dans la nouvelle série de TF1 qui s’appelle "Rebecca" que l’on va commencer à tourner fin juillet dans un rôle d’avocat, qui sera diffusée en 2021. On retrouvera au casting Benjamin Biolay et Anne Marivin [ce sera l’adaptation en huit épisodes de la série britannique "Marcella" dans lequel devrait figurer Samir Guesmi (Les Revenants), Valérie Karsenti (Scènes de ménages), Grégory Montel (Dix pour cent), Baptiste Lecaplain, Clothilde Courau, ou encore Patrick Timsit, NDLR]

Vous avez joué dans la saison 3 de la série à succès Dix pour cent, vous avez une anecdote de tournage à nous raconter ?

Alors, je n’ai pas d’anecdote de tournage, si ce n’est que je me souviens d’avoir été très bien accueilli par toute l’équipe. J’arrivais avec le statut d’un guest sur un épisode, immédiatement les personnages principaux m’ont proposé de déjeuner ensemble, c’était formidable ! Quand on a un second rôle, voire un troisième, on n’est pas tout à fait intégré, mais là ils m’ont accueilli de manière bienveillante, cela restera un très bon souvenir.

On vous a vu en début d’année dans le film  "Je ne rêve que de vous" réalisé par Laurent Heynemann avec Elsa Zyberstein. Et vous, de quoi rêvez-vous ?

Ah ! Moi je rêve, c’est mon objectif et celui que j’ai donné à mon agent, de décrocher un rôle récurent dans une série télé, alors qu’aujourd’hui je n’interviens qu’en tant que guest sur un épisode dans lequel on fait appel à moi dans des rôles dits de "fonctions", c’est à dire celui du psy, l’avocat, le flic, etc. Là, je suis arrivé à un âge où je suis un poil trop vieux pour être père, et un poil trop jeune en apparence pour être grand-père, c’est ce que me dit mon agent ! [Rires.] Moi, je lui réponds que j’assume mon âge pour les rôles de seniors, par contre ça fonctionne très bien pour la publicité en tant que grand-père car c’est mieux de paraître plus jeune, cela passe mieux ! [Rires.] Pour la fiction, c’est plus difficile. Après, avoir un rôle de salaud dans une série, ce serait plus jouissif que celui d’un mec sympa ! [Rires.]

Et pour finir, une question à laquelle vous auriez aimé répondre et que je ne vous ai pas posée ?

Hmmm !! Avec qui j’aimerais tourner ? Et là je répondrais Sophie Marceau ! [Rires.] C’était un gimmick à la radio où je la draguais ouvertement quand j’étais chroniqueur, mais bien sûr elle ne m’a jamais entendu ! Mais si jamais elle vous lit…[Rires.]

Jean-Paul Dix, merci !

Merci à vous.

 

Propos recueillis le 09/07/20

 

Dédicace de Jean-Paul Dix pour Humanvibes

Jean-Paul Dix - Crédit photo © Bymyself CLH

 

Et pour aller plus loin :

Sur Humanvibes, l'interview du "Tac au Tac" de Jean-Paul Dix

http://www.humanvibes.com/content/interview-du-tac-au-tac-de-jean-paul-dix?ck=

Compte Instagram de Jean-Paul Dix

https://www.instagram.com/jeanpauldix/

La page Facebook de Jean-Paul Dix

https://www.facebook.com/jeanpaul.darchezdix

 

Publicité de Toyota France dans laquelle Jean-Paul Dix apparait à la 4ème seconde

Toyota France(2020)  - Toyota Yaris - Les priorités - YouTube

 

La bande démo pub de Jean-Paul Dix

Bande démo pub (2019) - Jean-Paul Dix -Vimeo

 

La bande démo fictions de Jean-Paul Dix

Bande démo fictions (2016) - Jean-Paul Dix -Vimeo

 

La bande démo de la voix off de Jean-Paul Dix dans laquelle figure la publicité de l'Association France Handicap diffusée pendant le confinement

Bande démo voix off(2020)  - Jean-Paul Dix - Viméo

 

La chronique radiophonique de Jean-Paul Dix avec pour sujet Sophie Marceau

Pantoufles explosives(2019) - Jean-Paul Dix - YouTube

 

Marc / Humanvibes

Publié le 27/08/20

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!