loading... 
  • Interview
  • Vibrations
  • Changement
  • Réussite
  • Communication
  • Valeurs
  • DVLopp Com’
  • Vibrez
  • Résonnez
  • Partagez
  • Changez
  • Expériences
  • Art
  • Avis
  • Rencontres
  • Osez
  • Créatif
  • Idées
  • Challenge
  • Méthodes
  • Pro actif
  • Entreprise
  • Comprendre
  • Allez
  • Contenus
  • Théâtre
  • Teaser
  • Du tac au tac
  • Bien être
  • Voyage
  • Planning
  • Commentaires
  • Publications
  • Informations
  • Mots
  • Activité
  • Atouts
 
Home

Interview d'Hervé Listeur : Le magicien qui Oz ! (2/2)

« Back

MB(2018)  - Hervé Listeur -  magicien professionnel -

 

Suite et fin de l'interview du magicien Hervé Listeur

 

Qu’est-ce que vous apporte la magie ?

Le plaisir de travailler sans personne au-dessus de moi. Je suis responsable à 100% de ce que je fais, je fixe mes tarifs, cela m’apporte un confort de vie. Je ne m’ennuie jamais car mon périmètre d’intervention est large. On peut m’appeler pour des doublages de mains, pour de la publicité aussi. Je suis intervenu également récemment dans une émission spéciale sur le paranormal de TPMP  (Touche pas à mon poste, ndlr) pour des effets spéciaux. Par contre j’aimerais que l’on revoie le statut d’intermittent qui est dans sa forme actuelle un frein à notre activité.

Vous mettez vous devant un miroir, ou vous filmez vous pour mesurer les effets d’un tour de magie ?

Oui, pour corriger des techniques. Devant une caméra, on peut mesurer l’ambiance et le résultat général mais on n’a pas la même perspective, la même impression que devant un miroir, le rendu est différent et le petit détail sera plus visible.

Vous avez 3 enfants, votre fille, Elfia , fait aussi de la magie. Elle a reçu elle aussi une mallette de magicienne à 7 ans ?

(Rires.) Non ! Je suis ravi qu’un de mes enfants  partage la même passion pour la magie. Cela nous permet de travailler ensemble mais par rapport à ce que je vous disais tout à l’heure même si je la conseille, je lui laisse toute liberté sur sa créativité, je suis très vigilant avec cela.  Autrement c’est en m’accompagnant en fin de saison sur l’émission d’Olivier Minne "Les mondes fantastiques" qui était un mini Fort Boyard pour les enfants (de septembre 1992 à novembre 1995 sur FR3, ndlr) où j’officiais en pharaon ou en tant qu’automate magicien, qu’elle a pris goût à baigner dans des mondes magiques. Et puis bien sûr, elle touchait et jouait avec tous mes accessoires ce qui l’a familiarisée avec la magie.  Elle a donc commencé à faire des tours sur des petits spectacles avec moi où elle faisait un tour pendant que j’allais en coulisses pour me changer, on la sollicitait aussi à son école pour les fêtes de fin d’année, et à 15 ans elle a décidé de se lancer professionnellement.

On parle beaucoup  de la monnaie virtuelle cryptographique le Bitcoin, avez-vous été rétribué en Boyards lors de vos passages à l’émission ?

(Rires.) Non, hormis la valeur sentimentale qu’ils représentent. Vous savez le monde de la télévision est très particulier. Il est arrivé plus d’une fois sur d’autres émissions que je ne sois pas rémunéré, car on m’expliquait que le fait d’y figurer était suffisant pour faire ma publicité et en profiter par la suite. Il fallait se battre pour espérer toucher quelque chose, mais je tiens à préciser que l’émission de Patrick Sébastien(Le plus grand cabaret du monde, ndlr) a toujours su respecter à sa juste valeur la rémunération des artistes ainsi que celle de TPMP.

Une anecdote ou un évènement inattendu lors de l’un de vos tours de magie ?

Ohlala ! J’en ai beaucoup, je pourrais écrire un livre ! Tout de suite je pense à des Russes qui avaient organisé une soirée dans laquelle je devais faire plusieurs tours de magie sur scène avec d’autres artistes. Durant la soirée, je fais quelques minutes de close up à 2 tables d’invités VIP, puis je me prépare pour la suite. Juste avant d’entrer en scène, mon agent me dit : Tu peux te changer. Comment cela dis-je ? Oui, ils arrêtent la soirée car ils ont envie de danser me dit-elle ! Voilà, j’avais fait seulement 10 minutes. Ou bien mon perroquet "Cookie" (un cacatoès, ndlr) qui avait pris peur du bruit de feux d’artifice à côté du chapiteau où je faisais des numéros pour Louis Vuitton et qui est resté perché à la fin de ma prestation toute la soirée en haut de l’édifice jusqu’à ce que plus personne ne soit présent. J’ai ainsi pu  l’appeler et elle est redescendue tranquillement. Je pense également à une personne très aisée qui nous a demandé de jouer et de réfléchir à un scénario pour l’anniversaire de sa femme similaire au film "The Game" (film sorti en 1997, réalisé par David Fincher avec Michael Douglas et Sean Penn, ndlr). C’était un truc de dingue à faire mais qui a très bien fonctionné.  Je vous le dis, j’aurais plein de choses à raconter…

Et pour finir, une question que je ne vous ai pas posée et à laquelle vous auriez aimé répondre ?

Une seule question ? Mais j'ai encore beaucoup de réponses à donner ! Hmmm…Quels seraient  les magiciens qui ont compté pour moi ? Ou quel avenir pour la magie dans un monde de plus en plus high tech ? Pour conclure : pourquoi n’existe t-il pas une vraie école de magie ?

Ecoutez, je vous laisse répondre alors !

David Copperfield dont vous parlez de façon humoristique dans mon portrait. Avec lui chaque tour est pensé, réfléchi, et il s’entoure d’une équipe remarquable. Il a de la présence et du charisme sur scène, c’est un personnage qui est une de mes références dans la magie et que j’apprécie énormément sans oublier Penn and Teller. Il y aussi d’autres artistes moins connus du public mais qui sont des grands champions "manipulateurs" dont j’aimerais avoir leurs compétences comme Jeff Mac Bride, Richard Turner..., et puis ceux qui font des numéros avec des animaux, je citerais Siegfried and Roy, Lance Burton, James Dimmers. Ils ont été d’une grande inspiration pour moi. En ce qui concerne la magie 2.0, on me demande de plus en plus d’ajouter du numérique dans mes tours,  et c’est la grande tendance. Mais cela ne m’étonne pas, car la magie a toujours su se mettre au service des nouvelles technologies. Il y a des effets grâce à des procédés innovants que le public ne connait pas encore, et que je ne dévoilerai pas… mais tout cela se développe rapidement, et beaucoup de choses étonnantes sont possibles d’être faites, mais cela demande encore de se spécialiser en y consacrant beaucoup de temps, et je préfère m’orienter sur quelque chose de plus artistique.

Enfin,  j'aimerais que notre profession soit reconnut par le ministère de la Culture car aujourd'hui il existe des conservatoires de musique, danse, théâtre et des écoles  reconnus dans les arts du cirque mais en magie, c'est le néant, rien , nada !  Nous sommes les parents pauvres du spectacle. A contrario,  en Corée il existe une Université de la magie.

Et quel projet préparez-vous en ce moment ?

Je travaille actuellement sur un show que j’aimerai proposer pour les théâtres parisiens, ce serait une magie aux multiples visages, facettes qui m’appartiendrait vraiment, ce serait un peu "Les mondes fantastiques d’Hervé Listeur".

Hervé Listeur merci.

C’est moi qui vous remercie.

 

Propos recueillis à l’atelier d’Hervé Listeur le 26/05/18

 

Lien vers la première partie de l'interview d'Hervé Listeur

http://www.humanvibes.com/content/interview-d-herve-listeur-le-magicien-qui-oz-1-2?ck=

Lien vers l'interview "Du Tac au Tac" d'Hervé Listeur

http://www.humanvibes.com/content/interview-du-tac-au-tac-d-herve-listeur?ck=

 

Et pour aller plus loin :

Site officiel d'Hervé Listeur

http://www.magicien-prestige.com/

 

Tour de magie pour Humanvibes dans l'atelier magique d'Hervé Listeur

MB(2018)  - Hervé Listeur -  magicien professionnel - montage Marylou -

 

Jeff Mc Bride dans  "Le plus  grand cabaret du monde" de Patrick Sébastien

Jeff Mc Bride - "Le plus  grand cabaret du monde"(2009) de Patrick Sébastien - Youtube -

 

Lance Burton

Lance Burton - MiraclesofMagic(2010) - Youtube -

 

 

Marc / Humanvibes

Publié le 21/06/18

 

Tous les commentaires ()
Connectez vous ou  inscrivez vous dès maintenant pour publier un commentaire!